Z.A.P. Bas-Saint-Laurent, une initiative à l’échelle d’une région

Pour le président de la Conférence régionale des éluEs du Bas-Saint-Laurent, M. Michel Lagacé, Z.A.P. Bas-Saint-Laurent positionnera avantageusement la région auprès des clientèles mobiles, des professionnels, des gens d’affaires, des étudiants et de la clientèle touristique qui trouveront une raison de plus pour s’arrêter et investir ici. Le Bas-Saint-Laurent fait office de précurseur en déployant graduellement l’accès gratuit à Internet sans-fil à l’échelle de la région, ce que l’on ne trouve ailleurs que dans les grands centres urbains. Ce service bénéficiera aussi à la population régionale, de plus en plus tournée vers les technologies sans-fil.

Selon le président de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent, M. Bruno Paradis, les retombées de ce projet auront une incidence directe sur l’attraction et la rétention des jeunes, qui se tournent volontiers vers le sans-fil et la liberté de mouvement qu’il offre en termes de communication. Les habitudes de mobilité de la génération « C », celle des jeunes de 14-24, sont des indicateurs que les modèles traditionnels de communication ne répondent plus suffisamment à leurs besoins. La Commission jeunesse croit que le projet pourra même avoir un effet positif sur le recrutement des clientèles des maisons d’enseignement et sur l’établissement des jeunes au Bas-Saint-Laurent.


Tags : , , ,

Les commentaires sont fermés.